Carangue coubali

(Caranx crysos)

  • Embranchement

    Chordata
  • Classe

    Actinopterygii
  • Ordre

    Perciformes
  • Famille

    Carangidae
  • Genre

    Caranx
  • Espèce

    C. crysos

Le carangue coubali (Caranx crysos) est un poisson controversé. Il y en a beaucoup qui pensent qu’il s’agit d’une espèce « invasive », c’est-à-dire rentrée récemment en Méditerranée ; d’autres continuent à l’appeler liche ou, pire, sériole. Mais en fait il est endémique de la Méditerranée, où il était signalé déjà dans les années ’60; il est vrai cependant que ces dernières années on en voit de plus en plus, même si toujours et seulement dans les rivages méridionaux.
Que ce soit le réchauffement climatique ou d’autres facteurs, disons que c’est un poisson qui témoigne parfaitement que la mer est un système en perpétuel changement.

Il conduit une vie pélagique, soit en pleine mer, sauf pendant la période de reproduction allant d’avril à octobre, quand il s’approche des côtes.
Et là, on le voit toujours frénétique : il chasse en plongant dans les bancs de mange comme sur la vidéo, magique, tournée au site de plongée Secchitella, à Linosa.

Lorsqu’il est gamin, le carangue coubali s’installe souvent sous des objets flottants.
L’exemple le plus frappant est celui de la méduse Cotylorhiza tubercolata, car sous son ombrelle vous trouverez à coup sûr des tout petits juveniles en quête de protection des prédateurs.
Les objets inanimés marchent tout aussi bien ; en dessous, d’ailleurs, poussent les cirripèdes et prolifèrent de petits mollusques et crustacés dont ils peuvent ainsi se nourrir aisément.

Curiosité. Pendant la période de reproduction il existe un frappant dimorphisme sexuel : les mâles « s’habillent » en noir (comme sur la vidéo), ce qui ne dérange visiblement pas les femelles… On les voit donc chasser ensemble, beaux et élégants : une véritable couple… moderne !

Dans quel itinéraire le rencontrons-nous ?

  • La route du thon
  • Presque les tropiques
  • Chez Éole